Lydie Maud

Musique Montessori et pédagogies sensorielles

Jeux d’après la pédagogie Montessori / Maja Pitamic

Poster un commentaire

Jeux MMVoici un des nombreux ouvrages de jeux d’après la pédagogie Montessori qui pullulent sur le marché, j’y mets ici mon petit grain de sel, parce que là…

Retrouvez l’ouvrage ici !

Donc ! Quelle chance de se dire que l’on va trouver des jeux pour nos enfants respectueux de la pédagogie Montessori ! C’est à dire le développement de l’autonomie, l’auto-correction, le raffinement des sens…

Déjà il faut savoir qu’en pédagogie Montessori, on ne parle pas de « Jeux », mais de travail ou d’activités.

Les activités de Vie Pratique sont un ensemble de tâches affinant la motricité fine, l’ordre et la structuration du raisonnement. On ne peut pas parler de jeux. En fait, il n’y a pas de jeux spécifiques à la pédagogie Montessori. C’est déjà un non-sens!

Vous pourrez en effet retrouver dans ce livre toute une série de jeux à faire avec votre enfant à partir de 18 mois (et non la naissance) ; mais surtout des jeux qui n’ont rien à voir avec la pédagogie Montessori! Honnêtement vous en connaissez déjà beaucoup naturellement de ces jeux!

J’essaie ici de faire le point sur les jeux qui font appel au sonore puisque c’est ma spécialité.

Dans la catégorie,

« Explorer les sens » : 

  • « Le son à deviner » : l’introduction est pertinente et donne déjà une activité intéressante  sur les sons extérieurs à écouter (activité que j’ai d’ailleurs développé dans mon ouvrage). Le jeu, décrit après, fait trouver à l’enfant à quel objet appartient un son produit. Le hic c’est que dans la « Boîte à Astuces » l’auteur déconseille l’utilisation de vrais instruments sous prétexte qu’ils « pourraient distraire votre enfant du jeu »! Mais ce jeu serait plus intéressant avec des instruments justement, derrière un drap tendu ou un paravent, surtout si vous avez laissé à l’enfant le loisir de les explorer à sa guise (en les choisissant pour leur sécurité d’utilisation bien-sûr).
  • « Curiosité auditive » : alors celle-ci c’est une espèce de dérivé des boites à sons. Il s’agit de faire deviner à un enfant de deux ans le contenu de boites en les secouant, des objets cachés dans des récipients en fait! Sans interêt pour moi.. par contre le sensibiliser au lexique sonore tel que doux, fort, mat, brillant, résonnant, cristallin, velouté…est bien plus enrichissant!

Dans la catégorie,

« Jeux et mouvements » :

  • « Danses en musique » : « Danser avec un foulard, autour d’une histoire, sur un thème, avec des ballons ». Bien sûr qu’il est essentiel d’offrir à nos enfants des moments de musique et de danse, mais pas comme nous les propose l’auteur. Le pas à pas nous conseille de diriger l’enfant à faire de bons gestes, des gestes arbitraires en somme. C’est une activité naturelle qui ne devrait jamais être entravée, ni dirigée hors un cours de danse spécifique! Maria Montessori et Anna Maria Macheroni prônaient la liberté totale de mouvement, ce n’est que lors d’occasions libres mais répétées que l’enfant entre véritablement corporellement et expressivement dans la musique. Danser avec des ballons (de baudruche) aurait eu un interêt musical… en respectant la pulsation de la musique! Seulement ici, je ne vois absolument pas comment cela pourrait « developper son sens du rythme » alors que le « but est de garder le ballon en l’air aussi longtemps que possible ». On ne prend pas en compte la musique? Ha si! « Tempo lent » les jeunes enfants ont beaucoup de difficultés a appréhender les tempi lents! Dommage.

Les Jeux de « l’Ile » et de « l’Orchestre de la cuisine » ne sont bien-sûr pas du tout Montessori! Dans l’Ile, l’enfant doit se placer sur un journal ou dans un cerceau lorsqu’il n’y a plus de musique. Et l’orchestre de cuisine…bah il faut taper sur des casseroles quoi….

Les chansons proposées n’ont aucun interêt pour nous puisque ne figurent ni les partitions, ni les versions audios… et l’ouvrage est une traduction… « L’Epouvantail ramolli » et « Si vous êtes heureux » sont présentées comme meilleures chansons à mimes… Heu ok…

Maria Montessori était très respectueuse de la culture de chaque pays, il nous faudrait ici des chansons à gestes ou des jeux de doigts connus par le public français. Cependant, il est toujours plus intéressant pour faire bouger corporellement les enfants en musique, de les initier aux danses traditionnelles : phrases musicales, accents toniques, binaire/ternaire, répétitions, carrure, cycle y sont dansés!

En conclusion : Bien déçue, heureusement que c’est un emprunt à la bibliothèque!

Pour qui ? Pour les parents ou animateurs ignorants de tous jeux quotidiens ou en grosse panne d’inspiration.

Points forts : la présentation assez claire.

Points faibles : dans la littérature de la pédagogie Montessori, cet ouvrage est un point faible…

Retrouvez l’ouvrage ici !

 

Publicités

Auteur : Lydie Maud

La musique sensorielle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s