Lydie Maud

Musique Montessori et pédagogies sensorielles


4 Commentaires

Pourquoi les cloches colorées ne respectent pas la Pédagogie Montessori?!

cloches-coloreesDepuis le début du mois de Décembre, nous assistons à une déferlante d’offres de « jouets Montessori » de la part d’enseignes commerciales pas toujours respectueuses des préceptes de la pédagogue Maria Montessori. Certaines d’entre elles n’hésitent pas à en faire leurs choux gras par de la publicité mensongère.

Je parlerai ici d’un matériel (oui c’est un « matériel » et non des « jouets »!) spécifiquement musical : les célèbres cloches!

Le cahier des charges du matériel Montessori est assez strict. En effet, les conditions suivantes doivent être réunies :

  • isoler une seule difficulté
  • répondre à une approche sensorielle
  • mettre l’enfant en position d’être acteur de son apprentissage
  • être auto-correctif (dans la mesure du possible)
  • être beau, propre , en bon état

Le matériel de musique crée par Maria Montessori et Anna-Maria Maccheroni vers 1910, ne déroge donc pas à ces principes.

Ces cloches ont donc toutes le même timbre, la même couleur, le même poids, la même forme. La seule propriété qui change est donc la hauteur du son. La hauteur définit les différentes notes en musique, des plus aiguës au plus graves. L’ouïe est ainsi entrainée, sans être perturbée par un autre sens!

cloches-mm

Ces cloches se présentent en deux jeux identiques, ce qui permet les appariements. De nombreuses activités peuvent être déclinées, de la plus simple à la plus difficile!

Les cloches colorées ne sont donc ABSOLUMENT PAS Montessori!!! Elles existent depuis longtemps dans l’instrumentarium d’éveil musical pour les plus jeunes. Leur caractéristique principale étant de permettre à l’enfant de jouer le plus vite possible des petites comptines. Les « partitions » fournies avec les cloches reprennent la correspondance des couleurs sur les notes écrites. L’enfant voit un point de couleur, et joue ainsi la cloche correspondante à cette couleur.

Pourquoi je ne trouve pas que les cloches colorées soient pertinentes pour l’éveil musical des enfants?

Comme expliqué plus haut, l’écoute n’est pas sollicitée de manière prioritaire. Le vue prend le pas sur l’ouïe. Même s’il faut avouer que les couleurs sont attirantes! Le fait de pouvoir jouer tôt des comptines grâce aux couleurs n’est, selon moi, pas une étape importante dans un éveil ou un apprentissage musical. Il est bien plus enrichissant pour l’enfant de découvrir que des cloches identiques produisent des sons différents! Naturellement, celui-ci sera enclin à les comparer, donc à les faire sonner de nombreuses fois. Par cette répétition, l’oreille et le cerveau seront uniquement sollicités en lien l’un avec l’autre.

Comment peut-on offrir à son enfant des cloches respectant la pédagogie Montessori sans se ruiner?

Oui, je vous entend d’ici : « Lydie, tu es bien gentille mais les cloches officielles Montessori coûtent un bras! » oui c’est vrai…mais on peut fabriquer des cloches respectant les principes Montessoriens, tout en respectant un peu son budget!

Parmi toutes les offres présentent sur le marché, ma préférence va du côté des « cloches de bureau-office ». Généralement, c’est une série de 8 cloches « qui sonne » la gamme en mode Majeur. Il s’agit de la gamme de Do à Do que tout le mode connait! Si l’on prend une belle qualité de cloches, on peut les peindre ou les bomber, ou mieux les « colorier » sans que cela altère leur son.

Sur la photo suivante, vous pouvez voir cette démarche EN COURS DE RÉALISATION. Un seul jeu a été unifié à ce stade, pour bien montrer le « avant / après ». Les supports en plastique des cloches n’ont pas été colorés, mais la petite pastille (indiquant les notes par leur lettre anglo-saxonne) a été retirée.

dsc_2691

Ne présentez pas les cloches à votre enfant en tapant dessus! Présentez lui sans parler en percutant délicatement le corps de la cloche avec une mailloche (baguette à tête ronde) en caoutchouc ; que vous tenez comme un crayon, avec la pince tripode de vos doigts (pouce, index, majeur). Le tout dans un mouvement libre de l’avant bras de gauche à droite! Vous pouvez également prévoir un étouffoir pour arrêter le son.

La répétition est primordiale pour s’améliorer : selon Catherine Gueguen « Quand les expériences vécues sont répétées, les connexions et les circuits cérébraux sont consolidés en cinq ou six mois. » Pour une enfance heureuse : repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau.

 

Publicités


2 Commentaires

Bric à Couac : Des instruments d’une nouvelle dimension

logo_grandVoici un vrai passionné de musique et créateur d’une nouvelle génération d’instruments. Marc Boegner a travers son site « Bric a Couac » nous dévoile un univers musical unique et une inventivité débordante. (cliquez sur l’image ou ici pour accéder à son site). Ci-dessous une petit présentation de son travail.

« Pour moi, la musique doit être avant tout émotionnelle et non intellectuelle »

A l’âge de 10 ans je commence à étudier le cor d’harmonie. Après un bac scientifique, j’entre à la faculté des sciences de Reims. Parallèlement, je continue mes études musicales au conservatoire puis en faculté de musicologie. Pendant plusieurs années, je donne des cours d’éveil musical dans des écoles de musique. Depuis quelques années, je propose des animations pour les tout petits, en crèches, haltes garderie et PMI. C’est cette nouvelle expérience qui m’incite à concrétiser plusieurs projets de fabrication d’instruments et de structures sonores que j’ai en tête depuis longtemps. Depuis, j’interviens également dans les écoles maternelles et primaires, ainsi que dans le domaine du handicap. Parallèlement, je propose des expositions interactives permettant à tous de découvrir et de manipuler ces instruments.